Bonjour,

Je continue avec mes images raportées de Nantes. Cette manifestation est toujours pour moi un grand moment d'émotions: effervescence devant tous les stands, admiration devant les créations, plaisir de découvrir de nouvelles choses, étonnement devant certaines animations (Oh les arbres crochetés devant la Cité!).

Bien sur il y avait cette année tous les Dear Jane: je suis restée quelques instants ébahie sur le pas de la salle d'expo, un seul mout à la bouche: ouaouh! 

Il y avait aussi Kaffe Fasset, La Fée Pirouette, Polly et Laurie et d'autres, tellement plus beaux "en vrai" que dans les livres.

DSC00466 DSC00491

DSC00478 DSC00510

 

Et puis il y avait une extraordinaire collection d'ouvrages japonais anciens.

Des kimonos, des couvertures de cheminée, des futons... Ce que j'ai vu ailleurs était beau, étonnant, généralement parfaitement réalisé, mais là c'était toute autre chose

J'ai vraiment ressenti la difficulté de la vie des anciens propriétaires, j'imaginais les femmes chercher des petits bouts de tissus pour effectuer les réparations... Les pièces sont tellement reprisées que je me dis qu'il ne devait pas être facile de trouver un bout de tissu ne serait-ce que de la dimention d'une carte postale! Il ne fallait rien perdre. Combien pouvait valoir la quantité de tissu nécessaire à la confection d'un kimono neuf pour un adulte? Le bénéfice d'une année de récoltes peut-être? Quand on regarde de près les coutures on voit bien que la recherche artistique était un moindre souci.

zoom

"De nos jours" on admire ces assemblages de petits bouts plus ou moins décolorés qui ne tiennent que par les coutures. Mais je pense qu'à l'époque ils auraient donné beaucoup pour un vêtement non ravaudé et fait d'une seule pièce! Alors j'entends en écho Grand Chéri me demander "Mais à quoi ça sert tout ce que tu fais?", et je me trouve bien penaude...

DSC00487

DSC00488

DSC00489

DSC00493

IMG_2089

IMG_2090

IMG_2093

IMG_2094

petits kimonos d'enfants

IMG_2096IMG_2095

 

IMG_2097

IMG_2098

IMG_2099

Ici un vrai travail d'harmonosation des tissus et de sashiko (j'admire la coquille sur le poignet): kimonon de cérémonie peut-être?

Peunaude je suis, et admiratrice également! 

A bientôt,

Ave blogosphère, muguetituri te salutant